MAKEUP : revue de la palette Chocolate Bonbons de Too Faced

Bonjour les filles ! Comment allez-vous ? Je suis heureuse de vous retrouver aujourd’hui car je m’apprête à vous présenter un article un peu différent de ce que je vous présente d’ordinaire. En effet, nous allons parler MAQUILLAGE ! Je vous avais confié mon envie de partager avec vous un brin de cette autre passion qu’est pour moi le makeup, et bien c’est chose faite avec cette toute première revue d’une palette et pas des moindres, puisqu’il s’agit de la fameuse Chocolate Bonbons de Too Faced.

Comme vous le savez peut-être (ou pas), la Chocolate Bonbons est sortie très récemment (le 1er février 2016) et c’est la petite sœur de la Chocolate Bar et de la Chocolate Semi-Sweet sortie respectivement en France en 2014 et en 2015. Bien que possédant déjà les deux premières, je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci (j’ai vraiment essayé, mais j’ai pas pu !). La série des palettes Chocolate de Too Faced font réellement partie de mes palettes préférées (pour ne pas dire que CE SONT mes préférées), et la petite dernière ne fait pas exception à la règle. Mais je pense qu’il est temps que je vous dévoile ce qu’elle nous réserve, n’est-ce pas ?!

Nous allons commencer par le plus négatif : le packaging de la palette. On ne cesse de le dire : on n’achète pas une palette pour son packaging, ok, mais ce n’est pas une raison pour nous punir non plus ! Un boîtier rose bonbon (CQFD) façon Poly Pocket, WTF ?! A l’image des deux palettes précédentes, le boîtier est fin (enfin pas à l’image de la première pour ma part puisque je l’ai acheté aux USA et que j’ai la première version, plus large) et la fermeture aimantée. C’est pratique, pas trop imposant, et plutôt solide. Mais ce rose… Vous pensiez que Too Faced se serait arrêté au boîtier, que nenni, les fards se présentent sous forme de…petits cœurs ! Alors là je dis non, pas les petits cœurs !

palette 01

palette 02

palette 03

Passé ce mauvais moment, on s’intéresse d’un peu plus près aux teintes que nous propose cette palette. 16 fards dont 14…petits cœurs de taille standard et 2 fards rectangulaires plus grands. Je ne suis pas encore experte dans l’art de décrire des fards à paupière mais je vais faire de mon mieux. Dans l’ordre nous avons donc :

Almond Truffle
Un mauve moyen désaturé tirant franchement vers le marroné au fini mat

chocolate bonbons 01 Almond Truffle chocolate bonbons 01 Almond Truffle swatch

Cashew Chew
Un beige tirant vers le rosé très pastel très finement pailleté de blanc

chocolate bonbons 02 Cashew Chew chocolate bonbons 02 Cashew Chew swatch

Dark Truffle
Un marron glacé au sous-tons rouge et au fini satiné

chocolate bonbons 03 Dark Truffle chocolate bonbons 03 Dark Truffle swatch

Satin Sheets
Un rose très pastel avec un vrai reflet doré (il paraît encore plus doré une fois appliqué) au fini irisé, extrêmement lumineux

chocolate bonbons 04 Satin Sheets chocolate bonbons 04 Satin Sheets swatch

Cotton Candy
Un rose bonbon satiné aux sous-tons bleutés

chocolate bonbons 05 Cotton Candy chocolate bonbons 05 Cotton Candy swatch

Pecan Praline
Un greige pastel au fini mat

chocolate bonbons 06 Pecan Praline chocolate bonbons 06 Pecan Praline swatch

Café au Lait
Un taupe très clair finement pailleté au fini métallisé

chocolate bonbons 07 Cafe au lait chocolate bonbons 07 Cafe au lait swatch

Totally Fetch
Un fuchsia très vif aux reflets bleus et au fini satiné

chocolate bonbons 08 Totally Fetch chocolate bonbons 08 Totally Fetch swatch

Sprinkles
Un rose bébé aux sous-tons chauds et aux reflets dorés au fini satiné

chocolate bonbons 09 Sprinkles chocolate bonbons 09 Sprinkles swatch

Bordeaux
Un marron-burgundy au fini mat

chocolate bonbons 10 Bordeaux chocolate bonbons 10 Bordeaux swatch

Earl Grey
Un bleu sarcelle aux sous-tons noirs et au fini satiné

chocolate bonbons 11 Earl Grey chocolate bonbons 11 Earl Grey swatch

Molasses Chip
Un rose gold au fini métallisé très lumineux

chocolate bonbons 12 Molasses Chip chocolate bonbons 12 Molasses Chip swatch

Mocha
Un marron medium aux sous-tons chauds au fini mat

chocolate bonbons 13 Mocha chocolate bonbons 13 Mocha swatch

Malted
Un marron chocolat foncé aux sous-tons chauds et finement pailleté d’or

chocolate bonbons 14 Malted chocolate bonbons 14 Malted swatch

Black Currant
Un violet foncé aux sous-tons rosés au fini satiné et finement pailleté

chocolate bonbons 15 Black Currant chocolate bonbons 15 Black Currant swatch

Divinity
Un beige très pâle plutôt chaud et finement pailleté. La touche lumière par excellence de la palette

chocolate bonbons 16 Divinity chocolate bonbons 16 Divinity swatch

J’aime vraiment tous les fards, et même si je sais que je risque de beaucoup moins utiliser Totally Fetch et Cotton Candy, je me dis que je pourrais tout de même les porter quelque fois, notamment l’été pour apporter une touche de couleur à mon maquillage. J’ai été très agréablement surprise par Earl Grey. En effet, malgré le fait que mes yeux soient marrons, je déteste le rendu des fards teal sur moi, ce n’est donc pas une couleur que je porte. Or j’aime énormément Earl Grey, allez comprendre ! Peut-être le fait qu’il soit légèrement désaturé et grisé ? Je ne saurais dire précisément ce qui me plaît chez lui, mais dans tous les cas il a su me réconcilier un peu avec ce genre de teinte !

Contrairement à ce que j’ai pu lire de ci de là, je trouve tous les fards très pigmentés et ils sont tous très facile à travailler. Too Faced ne m’a absolument pas déçue pour le coup, je trouve même que la pigmentation est meilleure que dans les deux autres palettes. Prenons par exemple Candied Violet, le violet de la 1ère Chocolate Bar, il n’était pas du tout pigmenté contrairement au violet de cette palette ci, le Black Currant, que j’aurais donc plus de facilité à appliquer et à travailler.

chocolate bonbons swatches

Pour terminer cette revue, je vous propose quelques comparaisons avec quelques fards des deux autres précédentes palettes Chocolate Bar et Semi-Sweet de Too Faced.

Black Currant (en haut) comparé au Candied Violet de la Chocolate Bar (au milieu) et au Black Forest Truffle de la Chocolate Bar (en bas). A mon sens la différence de pigmentation entre Black Currant et Candied Violet est saisissante vous ne trouvez pas ?

chocolate bonbons swatches 02

Une comparaison des fards « dorés » de chacune des trois palettes : Creme Brûlée de la Chocolate Bar (en bas) est un vrai doré froid, Caramel de la Semi-sweet (au milieu) est un doré très chaud, presqu’un cuivré orangé et le Molasses Chip de la Chocolate Bonbons (en haut) qui est un vrai rose gold.

chocolate bonbons swatches 03

Une comparaison des fards «dark burgundy » des trois palettes : Black Forest Truffle de la Chocolate Bar (à gauche), Dark Truffle de la Chocolate Bonbons (au milieu) et Hot Fudge de la Semi-sweet (à droite). Je trouve que Black Forest Truffle et Dark Truffle se ressemble assez, même si Black Forest Truffle est pailleté contrairement à Dark Truffle, et que ce dernier possède un sous-ton rouge que le premier n’a pas. Hot Fudge est moins rouge et moins lumineux que les deux précédents.

chocolate bonbons swatches 04

Malted de la Chocolate Bonbons (en bas) et Cocoa Chili de la Semi-sweet (en haut), les deux fards chocolat pailleté. Cocoa Chili est plus chaud et plus pailleté que Malted qui pourra d’avantage s’adapter pour un creux de paupière.

chocolate bonbons swatches 05

Une comparaison entre Bordeaux de la Chocolate Bonbons (en bas) et Cherry Cordial de la Chocolate Bar (en haut). Bordeaux est un peu moins foncé et moins rouge que Cherry Cordial.

chocolate bonbons swatches 06

J’espère que ce billet particulier vous aura plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous en aurez pensé en commentaire, cela me fera plaisir de lire vos petits mots et me poussera à m’améliorer pour les prochaines revues maquillage. Je vous embrasse et je vous dis à très bientôt !

La Chocolate Bonbons de Too Faced est disponible chez Sephora

ILNP, Mona Lisa

Lorsque j’ai vu les swatches de Mona Lisa de ILNP lors de sa sortie, je savais qu’il finirait dans ma vernithèque. Parfois, les coups de cœurs ne s’expliquent pas, et celui-ci en est un parfait exemple. On ne va pas se mentir, Mona Lisa reste un sublime vernis, mais il en sort toutes les semaines de beaux vernis, n’est-ce pas ? Non, celui-ci possède un petit « je ne sais quoi » qui fait tout son charme. Je pense que ce petit « je ne sais quoi » réside dans sa teinte indécise : un taupe-marronné-glacé, so chic ! Mais avouons-le s’il n’y avait que sa teinte, mon cœur n’aurait sans doute pas chaviré. Il y a également son fini : ultra holo en plein soleil ou sous lumière artificielle. Des reflets à tomber par terre, je vous jure. Mais les reflets holographiques, tout le monde connaît, on n’y est moins sensible. Non, il n’y a pas que cela…peut être ses « scatters » holographiques, tels de minuscules éclats de glace étincelants qui se distinguent sans soucis même à l’ombre. Je crois que finalement, c’est l’ensemble qui fait Mona Lisa. Un peu comme le tableau…l’ambiance, les couleurs, son sourire ? Non, la patte de l’artiste qui donne un équilibre parfait et un petit « je ne sais quoi » indéfinissable. A mon sens, un vernis aura rarement aussi bien porté son nom !

La marque ILNP est disponible dans la Pshiiit Boutique

Color Club, Sweet Mint (collection Shift Into Neutral)

Hello hello tout le monde. J’espère que vous vous portez bien. On se retrouve aujourd’hui avec un vernis que j’ai porté il y a longtemps, longtemps…mais si longtemps que le soleil était encore présent ! Un vernis qui fleure bon le printemps, oui je trépigne d’impatience ! Il s’agit du Sweet Mint de la collection Shift into Neutral de chez Color Club.

Je ne suis habituellement pas une grande fane de vernis vert, et encore moins de vernis mint, mais celui-ci a su me plaire. Sweet Mint est un vernis crème, c’est-à-dire qu’il ne possède ni paillette, ni reflet, rien d’autre que la couleur dans son plus simple apparat. La teinte est plus proche du vert d’eau que du véritable mint à mon sens. De plus il est si pastel qu’il peut être qualifié de pâle (et moi, plus les pastels tirent vers le blanc, plus ils me plaisent !). Enfin, la teinte en elle-même n’est pas trop vive voire presque désaturée, ce qui achève de lui donner ce fini si doux et léger. Bref, un vernis qui fait des mains toutes douces et fraîches, et qui serait parfait en base de nail art.

Et vous, comment aimez-vous porter vos vernis pastels ?

Les vernis Color Club sont disponibles chez Adnails.

Publicité