Revue : Mirror Powder Caméléon (Nails Collection)

Hello hello ! J’espère que vous vous portez bien ! Moi oui, malgré le temps maussade de ces derniers jours qui met nos morals à rude épreuve…

Je suis extrêmement heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour une revue un petit peu spéciale ! J’ai même décidé de vous présenter ceci avant d’autres vernis et nail arts que j’ai portés avant, mais il FALLAIT que je vous en parle. Si vous suivez un peu le monde des prothésistes ongulaires, vous n’êtes pas sans connaître la dernière tendance qui fait fureur : les poudres chromées. Il s’agit d’une poudre extrêmement fine, que les PO font glisser sur l’ongle après la finition et qui donne un impressionnant rendu d’ongles en métal. Mieux qu’un vernis effet chrome, le rendu est réellement bluffant, on a vraiment l’impression qu’il s’agit de griffes métalliques (pour la petite histoire, je rêve d’ongles effet métal depuis que j’ai vu Lady DeathStrike et ses ongles en adamantium dans X-men 2 !). Forcément, je me suis demandée s’il était possible d’avoir ce rendu sur ongles naturels ou s’il fallait forcément une base de gel (je pensais au début que l’on devait appliquer cette poudre sur la couche collante du gel de finition). J’ai donc eu l’occasion d’assouvir ma curiosité grâce à la boutique Nails Collection tenue par l’adorable Dorothée (si tu passes par ici je te fais des bisous !), et qui m’a permis de tester ses Mirror Powder Caméléon.

Présentation du produit :

Le produit se présente sous forme d’une poudre, ou plutôt d’un pigment, d’une finesse extrême et assez volatile. Il vous faudra donc être assez prudents au moment d’ouvrir les contenants, toutefois je n’ai pas eu énormément de perte comme pour certaines paillettes plus lourdes, et j’ai pu essuyer très facilement les quelques pigments qui sont tombés à côté avec un petit sopalin. Dans le contenant, on ne se rend pas vraiment compte de suite du rendu. C’est une poudre assez grisâtre qui ne paye pas de mine.

L’application :

Je me suis dit que la meilleure manière de mettre en valeur tous les reflets multichromes des pigments serait d’appliquer une base noire. J’ai donc commencé par appliquer ma base normale, puis 2 couches de vernis noir (Licorice de Essie, le meilleur noir à mon sens). Et j’ai attendu que le tout sèche bien, de la même manière que si je m’étais arrêté à ce stade. J’ai ensuite pris une toute petite quantité de poudre sur mon doigt et j’ai passé mon doigt sur mon ongle en frottant. Et là…la magie a opérée ! Non mais vraiment c’est impressionnant à ce stade je ne pouvais plus détacher mes yeux de mes ongles. Le rendu métallisé et multichrome est réellement bluffant ! Je n’ai jamais vu rien de tel, aucun vernis ne possède ce rendu si particulier. Une fine couche de pigments suffit, réellement.

mirror-powder-02

Pour fixer le tout, il vous faudra mettre bien évidemment une bonne couche de top coat. Comme les pigments sont très fins, le passage du top coat peut avoir tendance à laisser quelques traces. Ayant testé à peu près toutes les techniques, voici ce que je peux vous conseiller pour un rendu vraiment optimal :

mirror-powder-01
Le rendu sur mes ongles après le passage de la 1ère couche de pigments + top coat (base). On voit quelques traces notamment sur l’index

  • Appliquez votre base et vos deux couches de vernis et laissez bien sécher
  • Appliquez une couche de pigments. Personnellement j’y suis allée au doigt et tout était parfait. Frottez bien pour fixer les pigments.
  • Appliquez une couche de top coat. Je vous conseille un top coat ni trop liquide (le pinceau laissera plus de traces au passage), ni trop épais (comme il faut aller vite un top coat trop épais risquerait de sécher trop vite et de faire des traces) avec un pinceau pas trop rigide et pas trop fin (pour pouvoir faire tout l’ongle en un minimum de passages). Appliquez votre top coat en 2-3 coups de pinceau maximum. Personnellement j’ai utilisé une base et non pas un top coat à ce stade, car ma base possédait toutes ces caractéristiques et me permettait d’éviter d’avoir des traces. Attendez que le tout sèche bien. Si cela vous convient vous pouvez vous arrêter ici. Personnellement j’ai souhaité plus d’intensité et surtout je voulais conserver au maximum l’effet chrome (que vous perdrez forcément un tout petit peu avec le top coat).
  • Si vous souhaitez plus d’intensité, ré-appliquez une seconde couche de pigments par dessus votre top coat (de la même manière que pour la première couche)

mirror-powder-03

mirror-powder-04

mirror-powder-05

mirror-powder-06

mirror-powder-07

mirror-powder-08

mirror-powder-09

mirror-powder-10
Sur ces photos : le rendu ultra chromé des pigments avant l’application du top coat

  • Appliquez encore une couche de top coat. Soyez prudents encore lors de l’application, mais normalement comme une première couche de pigments est déjà fixée en dessous, les traces seront moindres lors de ce passage. Pour ce passage, j’ai encore une fois utilisé ma base.
  • Personnellement j’ai scellé le tout avec une dernière couche de top coat, mais c’était plus pour avoir un rendu ultra brillant. Pour cette dernière couche de top coat, j’ai utilisé un top coat plus épais avec un rendu ultra glossy. Je trouve qu’on conserve un peu mieux l’effet chromé avec ce type de top coat.

Un petit point à noter : rassurez-vous, vous ne salirez pas vos pinceaux de top coat ! J’ai eu peur d’attraper tous les pigments au passage du top coat, mais pas du tout, tout reste sur l’ongle !

mirror-powder-11

mirror-powder-12

mirror-powder-13

mirror-powder-14

mirror-powder-15
Sur ces photos : le rendu final avec les 2 couches de pigments et le top coat 

Conclusion et rendu :

Ma conclusion est ultra positive. Je ne m’attendais pas à obtenir un tel résultat avec une telle facilité. L’application est vraiment très facile, c’est même un peu magique de passer son doigt ainsi sur son ongle et de voir apparaître un tel rendu chromé. De plus, même si les pigments sont assez volatiles, je ne me suis pas retrouvée avec des pigments partout, même en utilisant mes doigts pour l’application. Il me suffisait d’essuyer rapidement mes doigts sur un sopalin et c’était assez propre.

Une fois le top coat appliqué, le rendu chromé disparaît un tout petit peu. C’est normal, on ne peut pas avoir un effet chromé avec une couche de finition glossy par dessus. Toutefois, je vous conseille d’essayez vos divers top coat pour voir lequel vous donne le plus beau rendu. Les reflets ne sont en aucun cas altérés par l’application du top coat et les ongles conservent un rendu assez irréalistes. Je n’ai jamais retrouvé cet effet avec aucun vernis, c’est assez bluffant, pour sûr vous ne passerez pas inaperçue avec ces pigments sur les ongles.

Matériel : vernis Essie Licorice (Monoprix), pigments Mirror Powder Caméléon turquoise (Nails Collection)

Nail art : Python royal

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui avec un tout nouveau nail art. Rien de très complexe pour celui-ci même si j’ai vraiment adoré le rendu final. Il s’agit d’un simple petit stamping réalisé avec une vieille plaque que je n’avais jusqu’alors jamais utilisé (j’ai un peu honte !) : la XL D (elle n’a pas de marque). Je pense qu’aujourd’hui il est facile de trouver d’autres plaques avec de tels motifs. Le vernis de base est le très doux Olive de Barry M et j’ai stampé le motif avec le magnifique Fotheringhay Castle de A England. Parfois, un simple stamping fait un très joli effet non ?!

nail art 450 1

nail art 450 2

nail art 450 3

nail art 450 4

nail art 450 5

nail art 450 6

nail art 450 7

nail art 450 8

nail art 450 9

Matériel : Barry M Olive (What’s Your Nail), A England Fotheringhay Castle (Pshiiit-Boutique), plaque de stamping XL D (non trouvable à ce jour)

Le nail art des Incas

Bonjour à tous ! Revenue de mon voyage au Pérou il y a quelques temps maintenant (oui décidément le temps passe bien bien trop vite…) j’ai forcément été inspirée par tout ce que j’ai pu voir là bas, et notamment par les céramiques et autres poteries peintes à la main qu’ils vendent énormément dans les villages. J’ai d’ailleurs craqué pour quelques unes de ces magnifiques pièces, et c’est tout naturellement que j’ai réalisé un nail d’occasion. Ce nail art n’est pas directement une inspiration inca, entendons-nous, mais il me fallait bien un titre non ?!

Le vernis de base est le Macaroon Swoon de Color Club que je vous ai déjà présenté il y a longtemps (pour revoir l’article). Le côté « poterie » a été réalisé avec le OPI Chopsticking to my Story (swatché il y a bien trop longtemps, j’ai honte de mon article, alors si vous voulez le voir je vous laisserais faire un peu de recherche sur le blog !). Les motifs ont, bien entendu, été réalisé à la peinture acrylique.

nail art 449 1

nail art 449 2

nail art 449 3

nail art 449 4

nail art 449 5

nail art 449 6

nail art 449 7

nail art 449 8

nail art 449 9

Et vous, êtes-vous inspirées par vos voyages ?

Matériel : Color Club Macaroon Swoon (Adnails), OPI Chopsticking to my Story (peut être Sephora, mais sûrement hors stock depuis longtemps), peinture acrylique Polycolor (What’s Your Nail), pinceau de détails Raphaël taille 2 réf 84000 (What’s Your Nail)

Facebook Facebook Facebook

Publicité